En 2017 mettons les données au service de l’Homme et de la société

carte_figurative_et_approximative_representant_-minard_charles-joseph_btv1b52504202c
Les années passent, mais les défis que doit affronter l’humanité aujourd’hui ont bien des choses en commun avec ceux d’hier. Les outils modernes nous permettent de faire des choses extraordinaires, alors tachons de faire au moins aussi bien que ceux qui n’avaient que de l’encre et du papier. Nous vous souhaitons une bonne année 2017 en espérant qu’avec vous nous arrivions à mettre l’analyse de données au service de l’Homme et de la société.

Cette « Carte figurative et approximative représentant pour l’année 1858 les émigrants du globe, les Pays d’où ils partent et ceux où ils arrivent » a été dressée par Charles-Joseph Minard en 1862. Les données proviennent principalement des renseignements publiés dans L’Émigration Européenne de Mr A. Legoyt et le merchant’s magazine de New-York. Les nombres des émigrants sont représentés par les largeurs des zones colorées à raison d’un millimètre pour quinze cents émigrants.

source : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52504202c/f1.item.r=Minard,%20Charles-Joseph

One Response to “En 2017 mettons les données au service de l’Homme et de la société

  • Ludovic Cépré
    2 années ago

    Rafraîchissante carte, qui rappelle des souvenirs de celles, moins anciennes, qui tapissaient les murs de nos classes d’ecoliers
    Merci de ces bons vœux, et très bonne année à Ekipaj !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *